les baies de Goji, un plein de vitamine au jardin

Originaire de la terre asiatique et plus particulièrement des régions tibétaines et mongoliques, la baie du lyciet fait partie de la petite quantité de lyciets commercialisés à présent. C’est une plante qui croît dans les parties élevées de ces régions et contient énormément d’éléments spécifiques de ces lieux peu pollués. Et ces derniers temps, elle est aussi biologiquement cultivée dans certains territoires et on peut désormais en dénicher presque partout dans le monde. Elle attire encore plus de consommateurs qui reconnaissent personnellement ses nombreuses qualités.

Les baies de Goji séchées, c’est tout bon pour la santé

baie-de-goji-secLa vertu thérapeutique des divers composants de cette baie de goji en font une baie pas comme les autres. Son concours sur le bien-être des habitués n’est pas à discuter, il se remarque chaque jour. Dans sa constitution, on pourrait citer quelques suppléments alimentaires comme le Zéaxanthine, qui clarifie la vue et évite quelques maladies telles que la cataracte. Et par le taux de glucose, de calcium et différents métaux contenus dans la baie de goji, ce fruit est également efficace pour supprimer une fatigue récurrente ou passagère. Elle demeure une source d’énergie naturelle qui est très distincte des autres substituts chimiques couramment employés pour les mêmes causes.

Le fruit de la longévité

Dans son milieu d’origine, cette baie de goji est parfois appelé « fruit de longévité » pour insinuer qu’elle aurait le pouvoir de ralentir la vieillesse. L’organisme de la personne qui consomme régulièrement les baies de goji demeure certainement plus résistant et moins soumis aux risques de maladie. On consomme habituellement la baie de goji sèche ou en boisson, mais peu importe la forme d’ingestion, il est préférable de suivre scrupuleusement la posologie journalière prescrite. Cela permet de passer outre les effets indésirables que pourra entraîner une prise exagérée en baies de goji. En somme, on pourrait affirmer que la baie de goji reste une saveur unique, un médicament incontestable, un supplément nutritionnel et une coutume ancienne de plus de 19 siècles.

Comment faire pousser des baies de Goji ?

Voici un résumé des suggestions et des idées qui vous aideront à cultiver vos propres baies de Goji:

    • Quand semer vos baies : Les graines doivent être semées au printemps, de 0,5 à 1 cm sous terre de préférence recouvert de sable. Une fois que les semis émergent (7 jours), ils peuvent être plantés. Si des signes de flétrissement apparaissent, suivi par la mot de semis, traiter avec un fongicide et recommencer sur endroit plus ensoleillé.

      fleur-de-goji
      Les fleurs de Goji de couleur bleue/violette en blanche
    • Besoins : Ces baies ont besoin d’eau et d’un ensoleillement adéquat. L’arbuste de Goji peut atteindre jusqu’à 3 mètres avec des baies jusqu’à 2 cm de long. Le Goji aime les sols sableux et tolère la sécheresse une fois établi. Ils peuvent résister à des hivers jusqu’à -25°C et des étés jusqu’à 35°C.
  • Entretien : Ne pas arroser quotidiennement vos arbustes. L’arbuste de Goji poussent comme un épais buisson atteignant 8-10 pieds de haut avec des vignes pouvant atteindre 12 pieds de long. Il faut éviter les tailles sévères de l’arbuste.
  • Fructification : Les arbustes commencent leur fructification après 2 ans et produiront d’abondantes récoltes lors de la 4ème à la 5e année. Au début de l’été, l’arbuste voit fleurir de belles fleurs en forme de petite trompette, de couleur bleu et blanche. Ces fleurs sont comestibles et certains distributeurs les proposent à la vente. A la fin de l’été, les fleurs de Goji laissent place aux lumineuses baies de Goji jusqu’au première gelée.

Facile à bouturer au jardin

La Goji, est un plant très facile à cultiver au jardin. Il se bouture très bien. Il suffit de mettre un bout de branche dans un verre d’eau, laisser les racines de déployer, et planter ensuite en terre. Vous aurez très rapidement de beaux plants dans votre jardin. Attention ces plants sont rapidement envahissant avec leur longue tige. Il ne faut pas hésitez à les tailler chaque année.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *