Jardin avec portail en bois

Clôtures et portails : comment aménager son jardin ?

Avoir un jardin a de nombreux avantages. Que ce soit pour cultiver ses propres légumes, pour offrir un terrain de jeux aux enfants ou simplement pour se prélasser au soleil en été, il est toutefois important de soigner son aménagement. Pour gagner en intimité et améliorer l’esthétisme de votre jardin, voici quelques conseils.

Choisir ses portails et clôtures

Avant toute chose, il vous faudra choisir le type de portails et clôtures qui convient à vos goûts et à vos besoins d’aménagement.

Quels matériaux pour vos portails et clôtures ?

Lors de vos recherches, vous verrez principalement trois matériaux pour vos portails et clôtures :

    • le bois,
    • l’aluminium,
    • le PVC.

Chaque matériau a ses avantages et ses inconvénients. Il est recommandé de bien analyser chaque particularité avant de faire son choix. Vous devrez notamment penser à votre budget, au climat de votre région, à l’esthétisme que vous recherchez et au temps que vous pouvez consacrer à l’entretien.

Le bois offre un visuel traditionnel très séduisant, mais il sera généralement plus onéreux et demandera un entretien plus régulier.

L’aluminium est le plus résistant, il est facile d’entretien mais plus cher que le PVC.

Le PVC est à la fois facile à nettoyer, peu onéreux et suffisamment solide. Il peut toutefois ne pas convenir à tous les goûts. Notez toutefois qu’il est aujourd’hui possible de choisir des portails ou clôtures en PVC avec revêtement à effet bois.

Vous pouvez retrouver ces différents types de produits et les informations sur leurs différences sur ce site.

L’esthétique de vos portails et clôtures

L’esthétique de vos portails et clôtures ne passe pas uniquement par le matériau choisi, mais aussi par sa forme et sa couleur. Avant toute chose, pensez à ce qui serait harmonieux avec votre maison et votre jardin. Vous pouvez opter pour des teintes et des formes plus traditionnelles pour une maison ancienne et vous orienter vers des produits plus modernes pour une maison aux formes et aux couleurs contemporaines.

Il est recommandé de choisir au même moment votre portail et votre clôture afin de préserver la cohérence visuelle de l’ensemble. S’il est toujours possible de poser ces deux éléments à différents moments, un achat groupé permet de s’assurer la disponibilité des produits assortis et une teinte identique.

Attention, tout n’est pas permis. Poursuivez votre lecture pour connaître les précautions réglementaires que vous devrez respecter.

Entrée de maison avec un portail en PVC blanc

La pose des portails et clôtures

Vous avez choisi vos portails et clôtures, reste maintenant à les installer. Comment faire ?

Où poser les portails et clôtures ?

Si votre terrain ne dispose pour le moment ni de portail ni de clôture, vous avez (presque) le champ parfaitement libre pour poser de la manière qui vous convient le mieux. Notamment, pensez à placer votre portail à un endroit qui facilitera le passage de vos véhicules et le stockage dans votre garage par exemple.

Concernant les clôtures, il n’est pas toujours nécessaire d’en poser tout le tour du terrain. Pensez à l’utilité première que vous souhaitez faire de ces clôtures : sont-elles destinées à sécuriser le terrain pour des enfants ou des animaux de compagnie ? Sont-elles davantage pensées pour briser la vue ?

Dans l’aménagement du terrain, vous pourriez être tenté de poser des clôtures pour délimiter des zones. Clôturez votre potager pour le protéger des animaux de compagnie. Séparez le coin terrasse et le coin jardinage. Protégez les plus petits en entourant votre piscine de clôtures.

Peut-on poser soi-même ses portails et clôtures ?

Il est bien entendu tout à fait possible de poser soi-même ses portails et clôtures. Avant de vous lancer, demandez conseil à des professionnels ou renseignez-vous à l’aide de tutoriels sur internet. Il est essentiel que la pose soit solide et sécure.

En posant vous-même, vous ferez de belles économies. Concernant les clôtures, pensez aussi que les séparations mitoyennes peuvent être financées à 50 % par vos voisins !

Aspect réglementaire

Aménager son jardin est une réponse à vos besoins pratiques et esthétiques, mais tout n’est pas permis. Voici quelques points auxquels vous devez prêter attention.

Les limites de terrain

Lors de la pose de vos clôtures, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez les poser en limite de terrain, auquel cas le financement de moitié par le propriétaire du terrain mitoyen est possible. Il est conseillé, mais pas obligatoire, de consulter son voisin avant de poser tout type de séparation. Si la clôture se situe à l’intérieur des limites de votre terrain, vous n’avez théoriquement pas besoin de son accord.

Pour connaître avec précision les limites cadastrales de votre terrain, vous pouvez chercher d’éventuelles bornes de marquage. Il est également possible de s’adresser à la mairie ou de visiter le service de consultation du plan cadastral en ligne.

Enfin, sachez que même à l’intérieur de votre terrain, il existe des limites en termes de hauteur pour clôturer votre terrain. Vous trouverez ces informations dans le Plan Local d’Urbanisme de votre commune.

Le Plan Local d’Urbanisme

Le Plan Local d’Urbanisme est le document officiel qui précise les règles à respecter dans l’aménagement extérieur de votre bien et de votre terrain. S’il s’applique aux façades et menuiseries extérieures comme les volets, les fenêtres et les portes d’entrée, il s’applique bien entendu également à vos portails et clôtures. Il peut vous limiter en termes de matériaux, de couleurs et de formes. Si vous vous situez dans le périmètre d’un monument classé, il vous faudra être d’autant plus prudent.

Le Plan Local d’Urbanisme est parfois disponible directement sur le site internet de votre commune.

Il est obligatoire de déclarer les travaux que vous envisagez d’effectuer en mairie. Pour connaître les modalités qui s’appliquent à votre bien, nous vous conseillons de contacter directement les services compétents de votre commune.

Que faut-il retenir pour aménager votre jardin ?

Commencez par choisir vos portails et clôtures en fonction de vos goûts et de vos besoins. N’oubliez pas de vérifier qu’ils sont compatibles avec les réglementations de votre commune. Vous pourriez vous voir exiger de retirer vos installations si elles ne le sont pas ! Pensez ensuite précisément l’emplacement de vos portails et clôtures en vous pliant aux exigences du Plan Local d’Urbanisme et à l’aspect pratique. Vous pourrez enfin décider de poser vous-même ou de faire appel à un artisan pour installer vos équipements. Et voilà !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *