desherbage gazon

Le principe du désherbage sélectif

Pour avoir un jardin irréprochable, il faut contrôler et tuer les mauvaises herbes de manière adéquate, par ciblage. Pour cela, il faut utiliser la méthode de désherbage sélectif. De quoi s’agit-il ? Quel est son principe de fonctionnement ? Faut-il utiliser une méthode chimique ou naturelle pour désherber de manière sélective les plantes indésirables ? Retrouvez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur le désherbage sélectif.

Qu’est-ce que le désherbage sélectif ?

Le désherbage sélectif consiste à éliminer les mauvaises herbes qui rivalisent avec les plantes coexistantes ou à arracher les plantes qui ont atteint leur maturité pour ne garder que les jeunes plantes. Ce type de désherbage est essentiel pour éliminer les envahisseurs à proximité des plantations, évitant ainsi les dommages pouvant entraîner la mort des autres plantes. Aussi, on ne doit écarter que les espèces menaçantes qui interfèrent biologiquement la culture.

Quelles méthodes pour le désherbage sélectif ?

Lors du désherbage sélectif, il est possible de faire recours à des herbicides sélectifs pour tuer les mauvaises plantes. Les herbicides sélectifs ne tuent que certains types de plantes comme les pissenlits, les renoncules ou les plantains en respectant les autres espèces aux alentours. Ils sont le plus souvent utilisés pour la pelouse et le jardin d’ornement comme les massifs, les haies et les allées. Par conséquent, les herbicides vont éradiquer toutes les mauvaises herbes indésirables, sans toucher aux fleurs.

Toutefois, le recours à ces herbicides est de plus en plus controversé, car les produits toxiques contenus dans la solution risquent de se retrouver dans le corps, compte tenu de leurs effets cancérogènes. Aussi, il est recommandé de se tourner vers le désherbage sélectif naturel qui est réalisé manuellement. C’est plus respectueux de l’environnement et cela ne nuit pas à la santé.

Comment se passe le désherbage sélectif naturel ?

Plusieurs méthodes de désherbage sélectif bio existent :

La technique de couverture par paillage

Cette technique consiste à recouvrir le sol exposé par un film biodégradable une fois la récolte des potagers terminée. La chaleur du film étouffera les graines de mauvaises herbes les empêchant ainsi de germer. Grâce au compostage en surface, vous pouvez remplacer le film avec de la paille, du compost et de morceaux de carton. Cela empêchera la croissance des mauvaises herbes, et maintiendra l’humidité du sol le rendant encore plus fertile.

Le sarclage et le binage

Pour arracher les herbes envahissantes, l’utilisation d’outils de jardinage comme le sarcloir et la binette est un passage obligé. Le fait de biner et de sarcler les adventices permet de les éradiquer jusqu’à la racine.

Les plantes couvre-sol

Une technique naturelle pour le désherbage sélectif est de couvrir une partie de votre jardin ou toutes vos plates-bandes avec des plantes couvre-sol. Ces plantes vivaces formeront une couverture végétale efficace pour éviter la croissance des mauvaises herbes. Parmi les plantes couvre-sol les plus utilisées, il y a le géranium, les fleurs des elfes, le pied-de-lion ou encore les campanules.

Herbicide sélectif « fait maison »

Pour désherber les allées, la terrasse et les zones pavées, le pyrodésherbage fera l’affaire. Toutefois, vous pouvez aussi utiliser un herbicide bio en mélangeant l’eau, le vinaigre, le bicarbonate de soude et le sel. C’est entièrement naturel et très efficace. Il suffit de pulvériser les parties couvertes par les mauvaises herbes. Cependant, l’eau bouillante ou l’eau de cuisson fonctionne également comme désherbant naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *